Partagez | 
 

 Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Yuuki Kuran


Elève de la Night Class & Vampire Sang Pur

© Copyright : Moi *-*
║ Messages : 209
║ Date d'inscription : 01/03/2011
║ Age : 23


En savoir plus ?
Arme(s): Arthémis
Relations:
More informations :P:

MessageSujet: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Ven 26 Aoû - 17:54

    Il devait être tard le soir, ou bien tôt le matin, je ne savais pas réellement, à vrai dire je ne m’en préoccupais pas tellement. Je n’avais qu’une envie après la soirée éprouvante aussi bien émotionnellement que physiquement que je venais de passer. Je dis physiquement parce qu’après s’être fait attaqué par un loup venu de nulle part, et après avoir couru pour le semer, je ne me voyais pas continuer la soirée avec Zero en ayant un esprit aussi mitigé. Je l’avais donc laissé rejoindre sa chambre dans l’appartement du directeur et étais partie pour ma part vers le pavillon de la Lune. Étrangement, le loup au pelage noir avait disparu, même ses traces de pattes semblaient n’avoir jamais existé, pourtant nous ne l’avions pas rêvés… Bref, le plus important était qu’aucun de nous deux avait été gravement blessé, j’avais peut-être quelques égratignures par ci par là, et mon uniforme était plus sale que jamais, mais ce n’étais qu’un détail. Les petites plaies seraient certainement partie de mes joues, de mes bras et de mes jambes lorsque j’aurais franchis le portail du pavillon, parce que même si mon processus de guérison était plus lent que les autres pour le moment, je guérissais tout de même sans prendre la peine de désinfecter mes plaies comme je le faisais « avant ».

    C’est avec un peu de suspicion que je franchis le portail qui était entre-ouvert. Un des élèves de la Night Class était rentré plus tard lui aussi, tout de même un peu plus tôt que moi, mais avait laissé la porte entre-ouverte, comme si cette personne avait su que j’arriverais à mon tour. Il fallait que je calme, que j’arrête de me méfier de tout ce que je voyais. Je crois qu’un bon moment de repos serait plus que bon pour moi et mon esprit on-ne-peut-plus chamboulé par les évènements. Tout était calme autour de moi, je ne regardais même pas ce qu’il y avait en dehors du chemin qui menait à la porte du bâtiment, j’étais bien trop exténuée pour faire attention à ce qui m’entourait, il y aurait pu avoir un animal, ou même le loup de tout à l’heure je ne l’aurais certainement pas remarqué. Je poussais lourdement la porte du pavillon après avoir monté les quelques marches, et entrait dans la salle vide, et plongée dans l’obscurité. Ils devaient tous être dans leurs chambres à l’heure qu’il était, tant mieux, je n’aurais pas d’explication à donner sur ma tenue, et surtout pas à Kaname…

    Je me dirigeais doucement vers les escaliers pour monter à l’étage quand je vis la lumière s’allumer. Je redescendis rapidement pour me cacher sous la cage d’escalier, attendant que la lumière s’éteigne à nouveau, mais ce n’était pas le cas. Les bruits de pas descendaient les marches lentement, je ne savais pas de qui il s’agissait mais dans tout les cas je devais trouver une explication à ma tenue. Lorsque la silhouette arriva près de moi, je relevais la tête pour le regarder. Il s’agissait de Kaname, bien sur, je n’aurais jamais pu l’éviter… A tous les coups il avait du me voir arriver de sa fenêtre.

    « Bonsoir… »

    J’esquissais un léger sourire avant de croiser doucement les bras en baissant la tête. Mes plaies avait maintenant disparues mais ma peau était sale, et mon uniforme blanc aussi.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Kaname Kuran



© Copyright : Undercontruction.
║ Messages : 27
║ Date d'inscription : 26/08/2011
║ Age : 21


MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Ven 26 Aoû - 22:16

Yuuki&Kaname ♦
« alone. »


    Je n’avais pas passé la nuit au pavillon de la Lune, en effet depuis un moment j’avais à faire. Par conséquent je m’absentais souvent, ne pouvant me démultiplier pour mon plus grand malheur je ne pouvais constamment garder l’œil sur Yuuki. J’avais donc instauré une sorte de planning, à tour de rôle chaque élève de la Night Class devait veiller sur Yuuki sans que cette dernière ne le remarque. Puis devait venir me voir dans me bureau et me rendre une sorte de compte rendu oral si je peux dire. Yuuki ne se doutait en aucun cas qu’elle était surveillé de jour comme de nuit, la connaissant se savoir ainsi couver l’aurait agacé au plus haut point. Cependant, je n’accordais aucune confiance à Zero, et savoir qu’a la moindre secondes d’inattentions il pouvait l’attaquer ou seulement posé ses mains sur elle me répugnait au plus haut point. Chaque fois, que son nom traversai mes pensés je ne pouvais me contrôler et brisait souvent par inadvertance ce qui m’entourait. Enfin. La Night Class surveillait ma Yuuki pendant que je voyais du monde en dehors de l’académie Cross.

    Il devait être vingt trois heures passé quand je rejoins notre pavillon. Je sentais l’odeur d’Ichijô, il devait sans doute finir sa garde et d’après le fameux planning c’étais au tour d’Aido de prendre la relève. Je regagnais donc paisiblement le pavillon de la Lune. J’arrivai dans mon bureau où Ichijô m’attendait il me suffit d’un regard entendu pour comprendre que Yuuki devait se trouver avec Zero. Je fis sortir mon camarade et ami d’enfance pour m’asseoir et me calmer. J’inspirai profondément, je n’allai tout de même pas perdre mon sang froid pour cette chose qu’abritait Kaien Kurosu. De plus, je ne pouvais rien contre lui, ma Yuuki tenait encore à Kiryuu de même que le directeur. Si seulement elle pourrait le détester, si seulement elle n’y était pas attachée… Je pourrais tenter de contrôler leurs esprits, enfin du moins celui du directeur cependant Yuuki était bien plus forte mentalement. Ma priorité dans l’immédiat était de séparer Yuuki et Zero, la laisser le fréquenter serait prendre un risque considérable. Et… Je sentis une présence derrière la porte, je fermais un instant les yeux… Hanabusa. Je lui donnais l’ordre d’entrer, à peine avait il franchie le pas de la porte, qu’une tension s’éleva. Hanabusa me cachait quelque chose. Il m’expliqua que Zero et Yuuki avait passé la soirée ensemble, premier grincement de dent. Qu’ensuite un loup les avait attaqués, que Yuuki s’était sauvé et qu’elle avait eu quelques égratignures, deuxième grincement de dents. Puis, il se tut, je le scrutai avec attention, je savais parfaitement qu’Aido me cachait quelque chose. Cependant je préférai jouer avec ces nerfs, si je le voulais savoir ce qu’il se tramait derrière mon dos il m’aurait suffit de lire dans ses pensés. Malheureusement pour lui, je gardais ce traitement pour plus tard préférant pour le moment le faire craquer. Aido restai impassible, je brisai donc par la seule force de mon mental un vase tentant de lui faire comprendre que j’attendais une réponse. Il ne put que m’implorer d’un piteux : Maitre Kaname… Je me levai, contournant le bureau sur lequel je finis par m’appuyer.

    « Hanabusa, tu avais peur de me dire que Zero avait gouté aux lèvres de notre princesse. Tu avais peur que je le prenne mal, n’est ce pas ? Sort tout de suite de mon bureau, je m’occuperais de toi plus tard. Tu m’as déçu Hanabusa. »

    Je sentais la peur d’Aido rien quand plongeant mes prunelles dans les siennes, il appréhendait le moment fatidique où il recevrait sa punition. Plus je le laissais patienter, plus il paniquait. Il finit par sortir et je me dirigeai avec nonchalance vers la fenêtre. J’apercevais Yuuki, l’uniforme souillé qui rentrait complètement exténué. Je décidai donc de l’accueillir, je descendais l’escalier principal et trouvait Yuuki sous la cage d’escalier.

    « Bonsoir… »

    Elle croisa ensuite les bras et baissa la tête, je m’approchais lentement attrapant son menton entre mon pouce et mon index lui offrant un sourire voulue chaleureux.

    « Yuuki, qu’est ce qui t’es arrivé ? .. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Yuuki Kuran


Elève de la Night Class & Vampire Sang Pur

© Copyright : Moi *-*
║ Messages : 209
║ Date d'inscription : 01/03/2011
║ Age : 23


En savoir plus ?
Arme(s): Arthémis
Relations:
More informations :P:

MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Sam 27 Aoû - 10:57

    Si j’avais été un peu plus concentrée dans mes gestes et dans mon esprit, j’aurais sans doute pu entendre le bruit d’un vase qui se brise au premier étage, ainsi qu’une porte qui s’ouvre, avant d’entendre les pas de Kaname dans le couloir puis dans les escaliers. Avec un peu plus de concentration, j’aurais peut-être même pu sentir que c’était lui, et faire en sorte de l’éviter. Enfin, je n’aurais sans doute pas réussi, mais c’était pour le principe, je savais bien que rien ne pouvais lui échapper, et encore moins moi. Je me demandais même comment il avait fait pour ne pas savoir où j’étais cette nuit… Bah, tant qu’il ne savait pas c’était un atout pour moi, j’avais déjà ma petite idée de sa réaction s’il venait à le savoir. En plus que j’avais en quelque sorte « promis » qu’il ne se passerait rien si on revenait à l’académie, maintenant qu’il s’était passé quelque chose je ne pouvais plus revenir en arrière. Certes, à la base j’étais partie sans prévenir pour aller dîner avec le directeur, tout simplement parce que je ne l’avais pas fais depuis longtemps, mais à ce moment là je n’avais pas pensé au fait que Zero était encore là et la soirée était rapidement partie en queue de poisson, au point où j’étais partie et Zero m’avait laissé pensé qu’il ferait un genre de bêtise, je l’avais donc suivis et le reste s’était déroulé tout à faire normalement… Enfin… « Normalement », façon de parler.

    Et maintenant je me retrouvais là, devant Kaname, les bras croisés et la tête baissée après avoir lâché un petit « Bonsoir » lorsque la silhouette de mon frère sortit de la pénombre. Étrangement, je sentais que les ennuis ne venaient que de commencer et que j’allais en avoir pour plusieurs temps à m’en remettre. Je n’avais pas encore bien défini mes pouvoirs de vampire, mais j’appréhendais souvent les choses qui allaient arriver, même si ce n’était que minime. Ou bien étais-ce simplement mon remord qui me tournait dans le ventre… Peut-être aussi. Bref, lorsque Kaname pris mon menton entre ses doigts pour me relever la tête, et que mes pupilles croisèrent les siennes, je sentis mon sang ne faire qu’un tour. Son sourire était chaleureux, comme il l’est d’habitude avec moi, mais je pouvais voir dans ce regard perçant une once de furie, de colère, de rage. Mes bras se décroisèrent et je déglutis doucement lorsqu’il me demanda de sa voix habituellement douce ce qui m’était arrivée. Un mensonge, non, il ne fallait pas que je mente, je savais qu’il s’en rendrait rapidement compte… Mais si je ne disais qu’une part de vérité, il ne pourrait rien me reprocher.

    « Je… J’étais sortie pour dîner chez le directeur… Et sur le chemin du retour, un loup est apparu devant moi… J’ai du faire un détour par la petite forêt pour le semer et… J’ai salis mon uniforme… »

    Je détournais ensuite le regard. J’avais parlé assez bas de façon qu’il l’entende, mais que lui. Je savais que lorsque lui se déplaçait de son bureau, les autres n’étaient pas discrets pour dissimuler leur présence rien que pour écouter notre conversation. Rien que quand Kaname était apparut devant moi, j’avais entendu des pas au dessus de nous, sans pour autant savoir qui c’était. Et puis, ce vase qui s’était brisé, ce n’était pas « personne » non plus, il y avait bien une explication à tout. Mais ce que je ne savais pas, c’est que mes idées étaient fausses, et toutes retournées contre moi qui essayais de me sortir de mes problèmes avec de simples déformations de vérité. Je tournais doucement la tête pour qu’il lâche mon menton et que je puisse regarder où je le souhaite. En réalité je souhaitais tout regarder sauf son regard, je savais qu’il pouvait facilement lire en moi comme dans un livre ouvert si je laissais mes pensées empiéter sur ma raison.

    « Je devrais aller me changer… Bonne soirée Kaname-sempaï. »


    Je passa lentement près de lui pour m’avancer vers les escaliers, j’étais exténuée et je devais me reposer, mais j’avais surtout fait de mon mieux pour m’éclipser assez rapidement pour ne pas avoir à donner d’autre explications.

    [Désolée, je ne sais pas si je joue bien Yuuki sur le coup. Si tu veux je pourrais améliorer le RP si ça ne te convient pas ^^ Ne te gêne pas pour me dire ce qui ne te plait pas !]

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Kaname Kuran



© Copyright : Undercontruction.
║ Messages : 27
║ Date d'inscription : 26/08/2011
║ Age : 21


MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Sam 27 Aoû - 18:16

Yuuki&Kaname ♦
« alone. »



    « Je… J’étais sortie pour dîner chez le directeur… Et sur le chemin du retour, un loup est apparu devant moi… J’ai du faire un détour par la petite forêt pour le semer et… J’ai salis mon uniforme… »


    J’avais beau savoir que Yuuki ne me mentait pas, une partie de moi lui en voulait de me cacher la vérité. Enfin du moins, de ne pas me révéler ce qu’elle avait fais et que je savais tout autant. Bien entendu je ne comptais pas le lâcher ainsi, si je lui disais que je savais pour elle et Zero elle me demanderait comment et saurait que j’avais envoyé des élèves de la Night Class l’espionner. Et au final, elle m’en voudrait autant que je lui en veux ou plutôt elle s’efforcerait de m’en vouloir autant que je lui en veux. Il y avait une bien grande différence entre embrasser un monstrueux level D, doublé d’un hunter et tenter de protéger l’être aimé. Dans tous les cas j’étais en position de force, comme toujours à dire vrai. Je reposai mon regard sur Yuuki, je sentais bien que cette dernière évitait mon regard après tout ne dit on pas que les yeux sont le miroir de l’âme ? Il suffisait d’observer ceux de Yuuki pour sentir un malaise et voir qu’elle cachait quelque chose. Seulement je ne voulais pas laisser cette histoire de baiser dernière, je voulais que ce sois Yuuki qui me l’avoue.

    « Kiryuu était il là-bas Yuuki ? »

    Je détournai mon regard du sien pour relever la tête et observer l’étage plus haut. Aido traversait le couloir, je lui ordonnai mentalement de s’arrêter il me fixa et descendit rapidement l’escalier. Je lui ordonnai ensuite de partir à la recherche de Zero et le prier de venir me voir demain à mon bureau. Il y avait fort à parier que Yuuki allait s’inquiéter et commencer à paniquer, c’est bien entendu dans ce but précis que j’avais parlé de cette affaire devant elle. Hanabusa s’afféra et quitta derechef le pavillon de la Lune. Je reportais mon intention sur Yuuki.

    « Je devrais aller me changer… Bonne soirée Kaname-sempaï. »

    Elle passa lentement près de moi, en direction de l’escalier. Je l’a rattrapai délicatement par le poignet et plongeai mon regard dans le sien. Un regard emplie de tristesse, et à la fois tellement sincère.

    « Yuuki… J’ai l’impression que tu m’évites, tu pense à lui n’est-ce pas ? … Je ne sais plus tellement quoi pensé, j’aimerais que l’on parle. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Yuuki Kuran


Elève de la Night Class & Vampire Sang Pur

© Copyright : Moi *-*
║ Messages : 209
║ Date d'inscription : 01/03/2011
║ Age : 23


En savoir plus ?
Arme(s): Arthémis
Relations:
More informations :P:

MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Sam 27 Aoû - 19:48

    Qu’est ce que je faisais ? Voilà que je me mettais à mentir à mon propre frère pour protéger quelqu’un qui m’était tout aussi cher, mais avec qui la relation était bien trop impossible pour y penser ne serait-ce qu’une fraction de seconde. Mais pourtant je le faisais, pour la bonne raison que je ne savais pas faire de choix par moi-même, et que ce qui s’était passé avec Zero s’était produit avec l’enchainement rapide des évènements de la soirée… Et c’était en partie ma faute, je m’en voulais donc. J’étais trop faible pour pouvoir faire un choix entre deux personnes de caractères différents mais qui étaient pour moi de valeurs égales. J’avais donc sortit mon pitoyable mensonge à Kaname, sans même le regarder dans les yeux parce que j’avais bel et bien honte de ce que je faisais, mais que j’avais tout de même mes raisons pour le faire. Seulement une fois mes histoires terminées, il reposa son regard sur le mien, et voilà que maintenant je commençais à culpabiliser encore plus que lorsque j’avais commencé à raconter mes mensonges.

    « Kiryuu était il là-bas Yuuki ? »


    Je sentis une bouffée d’air chaud m’envahir, j’avais l’impression que je manquais d’air alors que je respirais parfaitement bien. Pourquoi faisait-il allusion à Zero alors que je n’en avais même pas parlé une seule fois avec lui depuis plusieurs temps. Je fixais le vide, les yeux légèrement écarquillés tandis que je sentais toujours le regard de mon frère sur moi. Si je ne me reprenais pas, il allait se douter de quelque chose et il ne fallait absolument pas qu’il ait un doute… Je secouais doucement la tête, à la fois pour reprendre mes esprits et pour répondre négativement et furtivement à Kaname.

    Son regard se détachait ensuite du mien pour regarder vers le balcon du premier étage, de là où j’entendais les pas. Ces même pas firent demi-tour sur le parquet qui grinçait légèrement pour finalement descendre à leur tour les escaliers. Il s’agissait de Aido, et lorsque mon regard croisa le sien rapidement, je su qu’il se passait quelque chose que je n’arrivais pas à déchiffrer. Mais lorsque Kaname ordonna au jeune homme d’aller chercher Zero pour qu’il le rejoigne dans son bureau demain matin, je compris qu’il savait quelque chose à propos de Zero, et il y avait plus de chance pour ce que soit à propos de cette soirée que pour autre chose. Je me sentais on ne peut plus mal, j’avais affreusement mal au ventre mais je ne montrais rien, je me contentais de dire à Kaname que je préférais monter me changer et je passais doucement près de lui pour en faire le tour. Seulement, lui ne voyait pas la chose de cette façon puisqu’il attrapa doucement mon poignet avant de me faire me retourner. Il me fixait maintenant avec un regard triste, comme je ne l’avais pas vu depuis longtemps. La dernière fois que je l’avais vu aussi triste, c’était avant notre départ de la pension, et encore, ce n’était pas si intense. J’avais l’impression d’entendre mon cœur se fendre encore plus qu’il ne l’était déjà, je craignais que cette douleur finisse par me rendre folle à un moment ou à un autre.

    « Yuuki… J’ai l’impression que tu m’évites, tu penses à lui n’est-ce pas ? … Je ne sais plus tellement quoi penser, j’aimerais que l’on parle. »

    Je le regardais, encore une fois choquée. Je ne savais pas pourquoi mais j’avais le pressentiment que ma dur soirée n’était pas terminée… J’esquissais un léger sourire avant de lui faire lâcher mon poignet pour lever mon bras et passer doucement ma main dans les cheveux de mon frère, déplaçant une de ses mèches de cheveux qui passait devant ses yeux un peu plus sur le côté. Je le préférais comme cela, pas autrement…

    « C’est que… C’est difficile… Et tu le sais très bien… Si tu veux parler, rejoins moi dans ma chambre tout à l’heure… d’accord ? »


    Je savais dans quoi je me lançais quand je lui disais de me rejoindre, mais je ne pouvais pas le laisser seule, ce n’était pas dans mes habitudes et ce le serait certainement jamais. J’avais certes commis un écart ce soir, mais ce n’était pas pour autant que je ne l’aimais plus, lui, mon frère. Non, je l’aimais, c’était certain, mais les sentiments que j’avais pour l’autre vampire, celui dont je me suis occupée pendant si longtemps, n’étaient pas neutre et c’était pour cela que je sentais bien qu’un vrai défi se lançait dans ma tête, et était loin d’être départagé… J’allais devenir folle, vraiment folle… J’esquissais un dernier sourire avant de monter les escaliers et me rendre doucement vers ma chambre… Je voulais me changer et vider ma tête pendant un moment.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Kaname Kuran



© Copyright : Undercontruction.
║ Messages : 27
║ Date d'inscription : 26/08/2011
║ Age : 21


MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Dim 28 Aoû - 13:52

Yuuki&Kaname ♦
« alone. »



    Son regard était posé sur moi. Elle esquissa un léger sourire avant de reprendre possession de son poignet. Elle leva son bras et passa l’une de ses délicates mains dans ma chevelure qui paraissait encore plus sombre dans la pénombre du pavillon de la Lune. Je plongeai mes prunelles aux légers reflets rougeâtres dans les siennes, elle écarta ensuite une mèche de cheveux tombés malencontreusement devant mes yeux comme elle le faisait souvent. Du moins, avant notre retour à l’Académie. Depuis que l’on était rentré, je voyais rarement Yuuki étant constamment occupé ou de sortis. Beaucoup de choses avaient changé depuis notre retour, et notre relation n’en était qu’un exemple. J’avais déjà du d’abord régler tout un tas de problèmes au sein de notre pavillon, ensuite les affaires aux sénats, et voir tout un tas de personnes. Ce qui comblait entièrement mes soirées, j’accordais donc très peu de temps à Yuuki, hormis pendant la journée. Notre relation me manquait, sa voix me manquait, son sourire me manquait. Je soupirai profondément.

    « C’est que… C’est difficile… Et tu le sais très bien… Si tu veux parler, rejoins moi dans ma chambre tout à l’heure… d’accord ? »

    Je ne pris pas la peine de répondre et m’éclipsai rejoignant mon bureau. Yuuki savait parfaitement que j’allais venir, cependant je n’étais pas d’humeur à répondre. Toutes ces histoires m’agaçaient au plus haut point, je ne savais quoi faire. Tuer Zero aurait régler tous mes problèmes. Malheureusement pour moi, Yuuki tenait énormément à lui… De plus je ne saurais dire si Yuuki éprouve plus que de l’amitié pour Kiryuu. Oui, il fallait vraiment que je fasse quelque chose avant que je ne puisse pas me contrôler et que l’envie de tuer cette souillure me revienne. Je regagnais donc mon bureau. Mon bureau se trouvait au fond de couleur, tout près de ma chambre et de celle de Yuuki. En effet, je l’avais installé au même étage que moi, sans doute par précaution. La protéger était ma plus grande priorité et je m’en voulais chaque fois que je faiblissais à la tâche. J’avais comme qui dirais perdu ce soir, par ma faute elle aurait pu être gravement blessée. Je m’en voulais tellement d’avoir faiblie à ma tâche.

    J’ouvrais la porte, que je refermais aussitôt une fois à l’intérieur, jetant un œil sur le bureau je remarquais toute la paperasse qui m’attendait. Je soupirai, je n’avais aucune envie de travailler surtout avec le Sénat. Aussitôt une idée me passe par la tête, n’était il pas dangereux qu’un level D continue d’étudier à l’Académie, si l’on ajoute à cela que le dit level D sèche constamment les cours on remarque qu’en aucun cas sa place est ici. Il fallait que j’en parle à Kaien, et au Sénat, si ce n’étais pas moi qui m’occuperais du cas Kiryuu, ce serai quelqu’un d’autres… Et Yuuki ne pourrait pas tellement m’en vouloir. Je passai une main dans mes cheveux, je réfléchissais trop et Zero était omniprésent dans mon esprit. Je sortais du bureau et rejoignais la chambre de ma petite sœur.

    J’entrais sans frapper, je savais parfaitement qu’elle devait se trouver dans la salle de bain et que donc logiquement la chambre était vide. Sang. Il y avait l’odeur du sang de Yuuki qui régnait dans la pièce, quel idiot j’avais été. Bien sûr ! Elle lui avait encore donné de son sang, ce qui eut le don de m’énerve rune fois de plus. Je me laissai tomber sur son lit, fixant le plafond. Un bruit ce fit entendre, elle devait sans doute quitter la salle de bain. A ce moment, je savais qu’elle pourrait m’entendre, je m’exclamai donc continuant de fixer le plafond.

    « Yuuki, pourquoi est ce que tu me tortures ainsi… Je sais où tu étais, ce que tu as fais. Tu n’aimerais pas que mon cœur soit partagé comme le tiens, n’est ce pas ? »



Dernière édition par Kaname Kuran le Lun 29 Aoû - 19:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Yuuki Kuran


Elève de la Night Class & Vampire Sang Pur

© Copyright : Moi *-*
║ Messages : 209
║ Date d'inscription : 01/03/2011
║ Age : 23


En savoir plus ?
Arme(s): Arthémis
Relations:
More informations :P:

MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Lun 29 Aoû - 16:03

    Du calme. C’était de cela que j’avais besoin maintenant, ainsi que d’un peu de repos… Mais le fait d’avoir croisé Kaname alors que je rentrais avait fait qu’empirer les choses. J’avais tout fait pour écourter notre petite discussion et monter ensuite à l’étage pour me rendre dans ma chambre, que je ne fermais pas à clé, comme j’avais demandé à Kaname de me rejoindre plus tard, il ne m’avait pas répondu mais je savais qu’il le ferait, il n’était pas du genre à rester sur un sujet non scellé.

    Une fois dans ma chambre, et étant sur que personne n’était entré avant moi, je pris le verre que j’avais utilisé avant de partir chez le Directeur et le nettoya rapidement avant de le remplir d’eau et faire fondre une bloody tablet dedans. J’en avais besoin, je tenais à peine sur mes jambes après le combat et la course contre le loup. Même si cela faisait plusieurs mois que j’en prenais maintenant, je n’étais toujours pas habituée à ce goût imité du sang, et je m’y ferais sans doute jamais, mais je le faisais pour le principe, et pour faire plaisir aux autres… Une fois le comprimé dans le verre, je le laissai posé sur ma commode avant de m’enfermer dans la salle de bain, faisant au préalable chauffer l’eau tandis que je me déshabillais entièrement. Les traces de terre étaient plus présentes que les traces de sang et heureusement, autrement j’aurais très bien pu amener une panique générale…

    Un soupire s’échappa d’entre mes lèvres. J’étais fatiguée, on ne peut plus fatiguée, c’était bien la première fois depuis que j’étais redevenue vampire que mon corps était aussi faible… Je regardais un moment l’eau couler dans la douche avant d’entrer à l’intérieur et faire se diriger sur ma peau qui frissonnait suite au contraste de température. J’aimais la sensation d’eau chaude sur ma peau, c’était apaisant. Une fois ma peau mouillée, je remis la paume de douche à sa place et fis couler l’eau d’au dessus de moi pour mouiller ainsi mes cheveux, eux aussi encrassé par la balade nocturne que j’avais fais. Je n’en pouvais plus. S’il ça ne tenait qu’à moi, je serais partie me coucher dès que j’étais entrée dans ma chambre. Laissant l’eau couler, je pliais doucement mes jambes pour me retrouver assise dans le fond de la douche, la tête penchée en arrière pour laisser les gouttes d’eau ruisseler sur mon visage. Gardant les yeux fermés, je revoyais toutes les scènes de cette soirée mouvementé, du dîner jusqu’à la course entre les arbres, passant par le moment où j’ai vu Zero étendu sur le sol et… notre baiser. J’ouvris soudainement les yeux lorsque, sous le bruit de l’eau j’entendis la porte du bureau de Kaname s’ouvrir et se refermer presque aussitôt. Je me relevais et fermais l’eau avant de sortir de la douche, entendant cette fois la porte de ma chambre s’ouvrir et se refermer à son tour. Il m’attendait. Attrapant une serviette, je l’enroulais délicatement autour de moi de façon à couvrir toutes les parties de mon corps afin de me sécher. Lorsque je m’avançai vers l’évier de la salle de bain pour en prendre une seconde plus petite pour éponger mes cheveux, j’entendis Kaname s’assoir sur mon lit. Je savais que je le faisais attendre mais ce n’était rien à côté de ce qui se préparait. Je sentais bien qui allait se passer quelques chose, depuis tout à l’heure je le sentais, ce n’était qu’une bombe à retardement sous mon nez. Dans un faux mouvement, je fis tomber mon shampoing de là où il était posé, créant un petit bruit de chute. Je m’empressais de le ramasser avant de me retourner vers la porte pour m’apprêter à sortir, mais c’est à ce moment là que la bombe éclata.

    « Yuuki, pourquoi est ce que tu me tortures ainsi… Je sais où tu étais, ce que tu as fais. Tu n’aimerais pas que mon cœur soit partagé comme le tiens, n’est ce pas ? »

    Ma main resta bloquée sur la poignée de la porte, comme si je redoutais de l’ouvrir maintenant qu’il avait tout dit. Il savait, j’aurais du m’en douter. Mon sang n’avait fait qu’un tour dans mes veines et un horrible mal de ventre m’envahis tandis que j’essayais de prendre sur mon en ouvrant doucement la porte. C’est sans dire un mot que je retournais près de la commode où j’avais laissé mon verre pour le prendre et faire tourner le liquide devenu rougeâtre à l’intérieur. Je cherchais seulement comment structurer ma réponse.

    « … Non je n’aimerais pas, tu as raison. Mais à ce que je sache, tu n’es pas dans ma situation, alors s’il te plait, arrête de faire comme si c’était le cas… Tu ne comprends pas et ne cherches pas à comprendre ce qu’il se passe. Et jamais je n’ai eu pour intention de te torturer, au contraire, je torture mon cœur sans trouver de solution… Et tu dois t’en douter. »


    Je fixais mon verre, le regard flou. Je savais que c’était ce soir qu’il faudrait que je fasse un choix. C’était soit Kaname, soit Zero… Seulement je savais que si ma tête penchait pour l’un, mon cœur pencherais pour l’autre, et inversement. La main qui tenait mon verre tremblait malgré le peu de force qui me restais et je relevais la tête pour fixer mon frère qui était toujours étendu sur le lit en train de fixer le plafond, comme si de rien était. Dans une autre situation, j’aurais certainement admiré cette preuve de sang froid, mais pas là.

    « Oui j’ai embrassé Zero, oui j’ai commis l’irréparable pour toi, mais pas pour moi. Non, je ne regrette pas ce que j’ai fais parce que tu sais très bien ce que j’endure à me trouver au centre de vos querelles. Je t’aime Kaname, mais c’est un tout autre sentiment pourtant aussi fort que je ressens pour Zero en contrepartie… Sentiment que tu n’accepte pas parce que je suis ta propriété. »

    Mon verre se brisa entre mes doigts, sans que je n’aie le temps de me rendre compte de la pression que j’exerçais sur l’objet. Oui, j'étais en colère, en rage contre moi-même qui ne savait pas résoudre un problème de cette ampleur. Silencieusement, je fixais ma main sans rien faire pour retirer les quelques morceaux de verre qui écorchaient ma peau, d’où s’échappait de légères goutte de sang.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Kaname Kuran



© Copyright : Undercontruction.
║ Messages : 27
║ Date d'inscription : 26/08/2011
║ Age : 21


MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Lun 29 Aoû - 19:02

Yuuki&Kaname ♦
« alone. »



    Yuuki venait d’ouvrir la porte de la salle de bain, laissant la vapeur quitter la pièce. Lentement je détournais le regard du plafond pour le poser sur ma jeune sœur. Elle reste ainsi quelques instants avant de s’expliquer.

    « … Non je n’aimerais pas, tu as raison. Mais à ce que je sache, tu n’es pas dans ma situation, alors s’il te plait, arrête de faire comme si c’était le cas… Tu ne comprends pas et ne cherches pas à comprendre ce qu’il se passe. Et jamais je n’ai eu pour intention de te torturer, au contraire, je torture mon cœur sans trouver de solution… Et tu dois t’en douter. »

    Elle avait parfaitement raison, je ne m’étais jamais demandé ce qu’elle pouvait ressentir, Zero aussi je suppose. Nous étions bien trop occuper pour cette rivalité entres nous pour penser à Yuuki. J’avais été trop fier, je pensais être le seul à faire des efforts, à vouloir son bonheur. Si elle était attaché à Zero c’est que lui aussi faisait des choses pour elle. Je m’en voulais à nouveau, je m’en voulais d’avoir été égoïste avec Yuuki, cependant une part de moi-même –sans doute encore trop fière- n’était prête à l’avouer. J’allais m’excuser, quand Yuuki renchérit.

    « Oui j’ai embrassé Zero, oui j’ai commis l’irréparable pour toi, mais pas pour moi. Non, je ne regrette pas ce que j’ai fais parce que tu sais très bien ce que j’endure à me trouver au centre de vos querelles. Je t’aime Kaname, mais c’est un tout autre sentiment pourtant aussi fort que je ressens pour Zero en contrepartie… Sentiment que tu n’accepte pas parce que je suis ta propriété. »


    Elle venait d’éclater un verre, je ne dis rien et me leva. Je posais doucement une main sur sa taille et la tirai près de moi, l’asseyant sur son lit. Je pris délicatement sa main blessé entre mes doigts et commençait par lui enlever les morceaux de verre. Une fois qu’ils furent tous retirés, je sortais un mouchoir de ma poche et essuyait les gouttes de sang qui perlaient sur sa peau. Habituellement je l’aurais lécher, aujourd’hui l’envie n’y étais pas. Je relâchai sa main et attirai Yuuki tout contre moi.

    « Je suis désolé… Je m’en veux Yuuki, tu n’y es pour rien dans cette histoire. Tout est de ma faute après tout… Parfois je me dis que si nos parents étaient encore en là, tout serait peut-être plus simple… »

    Ce devait être la première fois que je me livrai ainsi à Yuuki. J’étais désemparé, je ne savais plus quoi dire, faire ou même pensé. Rien que de la regarder m’était difficile. Du dos de ma main, je caressai sa joue extrêmement douce, m’efforçant de lui sourire. Je me levais ensuite et rejoignais la porte, je tenais fermement la poignet d’une main avant de me retourner et de poser mon regard sur Yuuki.

    « Tu serais peut-être mieux sans moi Yuuki… Plus heureuse, j’aurais dû quitter l’Académie seul après que Rido sois mort. Et ne pas te faire vampire, tu aurais eu une vie plus paisible avec le directeur, Sayori et… Zero. Pardonne moi Yuuki.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Yuuki Kuran


Elève de la Night Class & Vampire Sang Pur

© Copyright : Moi *-*
║ Messages : 209
║ Date d'inscription : 01/03/2011
║ Age : 23


En savoir plus ?
Arme(s): Arthémis
Relations:
More informations :P:

MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Lun 29 Aoû - 20:17

    Le verre s’était cassé dans ma main, tellement je n’arrivais plus à contenir mes émotions, et que comme je n’arrivais pas à pleurer devant Kaname, ma colère s’était fait sentir dans la première chose que j’avais inconsciemment trouvé pour casser. Je regardais ma main, sans rien faire, sans rien dire. Je crois même que si Kaname ne s’était pas lever pour m’attirer contre lui, je n’aurais pas bougé avant plusieurs minutes, seulement lorsque les coupures m’auraient fait mal et que j’aurais eu besoin de lécher le sang qui coulait pour faire passer doucement la douleur. Il m’emmena jusqu’à mon lit où il me fit s’assoir avant de s’assoir lui aussi à côté de moi. Il m’étonnait, à rester aussi calme alors que moi je venais de perdre mon sang froid… Je ne l’avais pas vu bouger lorsque je lui avais sortit mon discours, et pourtant il avait réagit au quart de tours lorsqu’il sentit que je m’étais blessé. C’était certainement pour cela que j’avais tant de mal à faire un choix entre lui et Zero, tout simplement parce qu’ils étaient tout les deux aussi attentifs envers moi…

    C’est délicatement qu’il prit ensuite ma main pour retirer un a un les bouts de verre qui avaient entaillé ma peau. Je le laissais faire en regardant ses mains agir. Je n’osais rien dire, encore une fois, je savais que j’étais en faute, c’était moi qui avait craqué alors que lui ne venait que demander des explications… Une fois tout les bouts de verre retirés, je le vis sortir un mouchoir de sa poche, avant qu’il ne le passe sur mes plaies pour retirer le sang qui ruisselait. Il était vraiment attentif avec moi… Cela faisait longtemps que nous n’avions pas été à deux, seuls, dans une même salle… Entre le fait qu’il s’éclipse n’importe quand et que moi je profite de notre retour à l’Académie pour renouer des liens, nous ne nous voyons plus si souvent qu’avant… Et c’était peut-être ça qui chamboulait tout… C’était totalement ma faute alors… C’est sans me laisser dire un mot qu’il me prit ensuite tout contre lui, me serrant dans ses bras comme il ne l’avait pas fait depuis bien longtemps.

    « Je suis désolé… Je m’en veux Yuuki, tu n’y es pour rien dans cette histoire. Tout est de ma faute après tout… Parfois je me dis que si nos parents étaient encore en là, tout serait peut-être plus simple… »

    Je le regardais, et je constatais rapidement qu’il n’était pas comme avant. Il n’avait jamais été aussi ouvert avec moi, et il n’avait surtout jamais mentionné le sujet de nos parents depuis longtemps… Je ne me souviens même pas quand est ce que c’était la dernière fois que nous en avions parlés. Peut-être jamais ?... J’allais entre-ouvrir la bouche pour répondre mais je sentis le dos de sa main passer doucement sur ma joue, et je préférais me taire. Je levais légèrement les yeux vers lui pour regarder son visage et je le vis sourire. Un sourire se voulant chaleureux, mais qui ne l’était pas en réalité. Il voulait seulement me rassurer, me prouver qu’il allait bien alors que c’était faux. Et sur le moment, je sentis mon cœur me serrer comme jamais, est ce qu’avec toutes ces histoires j’étais en train de perdre mon frère ? Sur le coup je ne résonnais pas sur notre relation mais plutôt sur notre lien de sang… Mais encore une fois je ne trouvais pas quoi dire, quoi répondre à ses paroles. Je restais aussi muette et immobile qu’une poupée de cire, à regarder sans bouger d’un millimètre les yeux pourpres de mon cher Kaname. Ce dernier me fis sortir de ma rêverie lorsqu’il se releva pour partir vers la porte. Je le regardais faire jusqu’à ce qu’il se retourne pour ajouter une dernière chose.

    « Tu serais peut-être mieux sans moi Yuuki… Plus heureuse, j’aurais dû quitter l’Académie seul après que Rido sois mort. Et ne pas te faire vampire, tu aurais eu une vie plus paisible avec le directeur, Sayori et… Zero. Pardonne-moi Yuuki.»

    Je sentis mon cœur faire un énorme bond, comme s’il venait de sauter d’une falaise et de s’écraser quelques mètres plus bas, en miette. Kaname souhaitait repartir ? C’était ce que j’avais entendu dans la tournure de sa phrase, il regrettait être revenu avec moi… Je me levais doucement et me dirigeais vers lui avant de me serrer subitement contre lui, mes bras passés autour de sa taille et ma tête posée contre son torse, je tremblais. Je tremblais à la fois de peur, de colère, et de tristesse. Je ne voulais pas qu’il parte, autant que je ne voulais pas qu’il tue Zero pour avoir osé me toucher… Mon cœur était une fois de plus tiraillé entre deux mondes totalement différents.

    « Kaname…sempaï... »


    Je ne trouvais pas mes mots, et étrangement, je sentais les larmes me monter aux yeux. Pour la deuxième fois de la soirée j’allais pleurer, et ce pour les deux personnes que j’aimais le plus au monde. Je n’en pouvais plus… Il fallait que ça s’arrête… Une pensée me traversa l’esprit, une pensée ignoble, mais elle stagna un moment dans ma tête avant que je la chasse, sachant que Kaname avait eu parfaitement le temps de la lire. Je pensais au suicide. De cette façon, je ne causerais plus d’ennuis, ni de tristesse à personne… Il suffirait que Zero accepte de me mordre pour s’abreuver de mon sang et tout serait arrangé…

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Kaname Kuran



© Copyright : Undercontruction.
║ Messages : 27
║ Date d'inscription : 26/08/2011
║ Age : 21


MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Lun 29 Aoû - 20:54

Yuuki&Kaname ♦
« alone. »



    Tout se déroulait tellement vite, trop vite même… Je venais de me lever, dans l’idée de laisser Yuuki et de sortir. Yuuki était la seul à pouvoir me consoler et si elle aussi n’y arrivait pas qui le pourrait ? Je savais qu’elle pouvait compter sur moi, sur Zero, sur le Directeur. La Night Class pouvait compter sur moi, sur leurs familles respectives. Alors que moi je ne le pouvais plus, et cela depuis longtemps. Tout aurait été plus simple s’ils n’étaient pas morts. Yuuki n’aurait jamais courue le moindre danger, nous serions enfin une vrai famille. A bien n’y penser, c’était aussi ça dont elle avait besoin, d’une famille. Sa lace était au près du directeur, et non de moi peut-être. Peut-être que j’étais le seul obstacle au bonheur de Yuuki. A mesure que le temps passait, l’idée de quitter Yuuki me paraissait la meilleure. Je soupirai profondément, tentant de faire le vide dans mon esprit. Tentant de tout oublier, même si au fond de moi je savais que cela serait impossible. Du moins jusqu’à ce que l’un de nous meurt.

    Ma sœur se leva doucement et se dirigeât vers moi avant de se serrer contre moi. Elle tremblait je ne su pas exactement dire pourquoi, de peur ? De froid ? Subitement je levai mes mains et les posais sur sa tête, passant mes doigts dans ses longs et soyeux cheveux.

    « Kaname…sempaï... »

    Je n’aimais plus tellement que Yuuki m’appelle ainsi, autrefois c’était justifié. Mais maintenant elle n’était plus obligée. Malgré tout elle avait pris l’habitude, je n’y pouvais rien. Je l’écartai à contrecœur pour l’emmener dans son lit. Là je la forçais à l’allonger, je resterais sans doute avec elle jusqu’à qu’elle s’endorme. Plus je l’observais, plus l’idée de départ me torturait… Je fus arrêté, par le flot de pensée de Yuuki. Sucide. Sang. Zero. Je plaquais mes mains sur ses épaules, mon visage au dessus du sien. Comment pouvait-elle penser à une telle chose ?

    « Yuuki ! Ne repense plus jamais à ça. S’il s’avérait qu’un jour je te perde de cette façon, je ne tuerai pas Zero. Je le ferais souffrir avant, jusqu'à qu'il me supplie de l'achever… Je ne veux pas te perdre Yuuki !»

    Je rapprochais mon visage du sien, collant mon front au sien. Sentant sa respiration saccadé par le flot d’émotions qui devait la traverser.

    « Je pense que le mieux serais que je parte, tu as tout le monde ici. Je viendrais te voir souvent, tu te rappelles ? Comme chaque année à ton anniversaire.. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Yuuki Kuran


Elève de la Night Class & Vampire Sang Pur

© Copyright : Moi *-*
║ Messages : 209
║ Date d'inscription : 01/03/2011
║ Age : 23


En savoir plus ?
Arme(s): Arthémis
Relations:
More informations :P:

MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Mar 30 Aoû - 10:26

    « Kaname…sempaï... »

    Il avait délicatement passé ses doigts dans mes cheveux, les caressant doucement comme j’aimais qu’il fasse quand je me blottissais de cette façon contre lui. Je restais immobile jusqu’à ce qu’il me repousse doucement de contre son torse. Je ne comprenais pas réellement pourquoi il brisait un moment si réconciliant, j’aimais être contre lui, mais peut-être lui n’aimais pas être contre moi à ce moment précis. Enfin, peut-être que je pensais faux aussi, parce qu’il vint me pousser jusqu’à ce que je me retrouve sur mon lit et me força à m’allonger, ce que je fis sans rien dire, juste en le regardant dans les yeux. Je n’arrêtais pas de penser à la solution fatale, j’attendais qu’il réagisse, seulement ça. Sa réaction fut rapide, je sentis soudainement ses mains se plaquer sur mes épaules, certainement un instinct pour éviter que je fuie après avoir pensé cela délibérément. Il était penché au dessus de moi et me fixait l’air grave, et je lui rendais son regard avec neutralité.

    « Yuuki ! Ne repense plus jamais à ça. S’il s’avérait qu’un jour je te perde de cette façon, je ne tuerai pas Zero. Je le ferais souffrir avant, jusqu'à qu'il me supplie de l'achever… Je ne veux pas te perdre Yuuki !»

    Mon regard changea du tout au tout. Je ne supportais pas qu’il dise ce genre de chose, certainement autant qu’il ne supportait pas que je pense à la mort, mais c’était pour une solution si facile pour tout le monde que je n’arrivais pas à penser autrement. Seulement, le fait qu’il parle ainsi de Zero me mettait mal à l’aise, je sentais mon cœur s’accélérer tandis qu’il posait son front contre le mien. Ma respiration, saccadée comme jamais, trompait toute mes envies de paraitre neutre, et ma vue recommençait à devenir trouble à cause des larmes. Il reprit alors sans que je prenne la peine de répondre avant, à vrai dire je n’en avais surtout pas le courage…

    « Je pense que le mieux serais que je parte, tu as tout le monde ici. Je viendrais te voir souvent, tu te rappelles ? Comme chaque année à ton anniversaire... »

    J’écarquillais les yeux en le regardant. Alors c’était bien ça, il voulait partir une nouvelle fois ? Je le fixais en entre-ouvrant la bouche pour m’opposer mais aucun son ne daignait sortir d’entre mes lèvres. Je ne voulais pas qu’il parte, c’était hors de ma portée de ne plus le voir, autant que je ne pouvais pas ne plus voir Zero non plus… C’était donc bien moi la fautive, j’étais baignée dans l’incompréhension, je ne comprenais pas pourquoi lui voulait partir et que je reste, alors que l’inverse serait beaucoup plus simple…

    « N…Non… Tu n’as pas le droit de partir… »

    Je parlais à voix basse, essayant tant bien que mal de cacher la tristesse dans ma voix, mais qui débordait trop pour ne pas être perçue. Je faisais preuve d'égoïsme comme jamais je ne l'avais fais auparavant, mais je ne pouvais m'en empêcher. Rien que l'idée de le voir partir me tuait à petit feu...
    La pression qu’exerçaient les mains de mon frère sur mes épaules était moins forte et je pu doucement passer mes mains le long de ses bras pour remonter jusqu’à ses épaules.

    « Je t’aime… Kaname… S’il te plait… Reste… »

    Un sanglot s’échappa de ma gorge alors que je clignais des yeux pour laisser perler les larmes sur mes joues. Les évènements étaient bien trop forts pour moi, et accumulant la fatigue, je venais de craquer une seconde fois… D’abord le verre ensuite les larmes, c’était peut-être trop pour une soirée… Je le regardais toujours, son regard restait impassible pour moi, j’étais tellement hors de moi que je n’arrivais même pas à percevoir le moindre sentiment sortant de son regard de braise.

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Kaname Kuran



© Copyright : Undercontruction.
║ Messages : 27
║ Date d'inscription : 26/08/2011
║ Age : 21


MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Mer 31 Aoû - 10:04

Yuuki&Kaname ♦
« alone. »



    Yuuki écarquilla les yeux, et tenta de répliquer. Hors aucun son ne sortit de sa bouche, elle devait probablement être choqué. C’était la première fois depuis notre retour que je revenais sur l’une de mes décisions. Ou non, ce devait être la toute première fois que je revenais sur mes décisions. En effet, je prenais du recul, cherchant la meilleure solution. La meilleure chose à faire pour moi, pour Yuuki et pour tout le monde. Malheureusement si je partais, la Night Class me suivrait sans doute et le projet de Kaien Cross tombera à l’eau. Je soupirais et posai mon regard sur Yuuki, un regard qui au fur et à mesure se faisait plus tendre et plus doux. Sans doute dans le but de la rassurer.

    « N…Non… Tu n’as pas le droit de partir… »

    Ma sœur parlai à voix basse, et je sentais de la tristesse dans sa voix. Elle ne comprenait pas ma décision, et je n’osai pas la lui expliquer entièrement de peur de la blesser. Je savais parfaitement que Zero finirais par dégénérer, c’étais dans ses gènes dorénavant. Ainsi si je partais, Yuuki pourrai « profiter » de ces dernier moments en sa compagnie avant que l’on ne soit obliger de l’abattre. Si plutôt l’on m’avait dit que je penserai cela un jour, je n’y aurais jamais crû… Pourtant c’étais la seule solution logique et censé.

    « Je t’aime… Kaname… S’il te plait… Reste… »

    Un sanglot s’échappa de sa gorge, et des larmes commencèrent à perler sur ses joues. Je levais lentement mes mains pour prendre son visage entres ces dernières. J’essuyais ses larmes et caressait ses joues pour la calmer. A quand remontais la dernière fois que je l’avais vue pleurer ? Sans doute quand elle était encore humaine. Je ne supportais pas la vue de ses larmes, la tristesse dont elle était la parfaite preuve… Je détestais voir Yuuki ainsi, sans pouvoir y faire grand-chose.

    « Yuuki, ne pense plus à ça. On devrait plutôt profiter de cette soirée ensemble, demain j’irai au Sénat, on ne se verra donc pas. Je veux juste profiter de ces instants avec toi. Moi aussi je t’aime. »

    Je lui souriais tendrement, j’étais à présent assis au bord du lit et elle allonger. Je rapprochais mon visage du sien et de mes lèvres effleurai doucement les siennes sans pour autant l’embrasser. Je relevai ensuite la tête, et levai une main qui glissa le long du cou de Yuuki.

    « Tu dois avoir faim et je… »

    Je me stoppai net, plusieurs autres pensés me vinrent à l’esprit. Je restai un moment sans rien dire avant de replonger mon regard dans celui de Yuuki, lui faisant comprendre qu’il n’y avait rien de grave.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je fais partie de AC, je suis
Yuuki Kuran


Elève de la Night Class & Vampire Sang Pur

© Copyright : Moi *-*
║ Messages : 209
║ Date d'inscription : 01/03/2011
║ Age : 23


En savoir plus ?
Arme(s): Arthémis
Relations:
More informations :P:

MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   Dim 18 Sep - 16:04

Kanameeeeee!!!! Répond a mon MP please sinon je pourrais pas répondre au RP! T.T

____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je fais partie de AC, je suis
♣ Contenu sponsorisé ♣





MessageSujet: Re: Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fin de soirée, ou bien commencement des explications [PV Kaname]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ma configuration est tel bien ou nul
» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus
» Bien le bonjour à tous.
» canton comment bien débuter pour un débutant
» Un site bien documenté
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ║ L'académie Cross - Pavillon de la Lune :: ║ Salle Commune-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit